Photographie.Valbou.fr

Connexion Membre
E-mail
Password

Devenir Membre !

Archiver ses Photographies

Dans cet article, quelques bons conseils pour gérer votre photothèque. En effet, comment gérer efficacement une grande quantité de clichés, stock constitué au fil des ans ? Comment protéger les photographies du temps qui passe ?

Organiser sa Photothèque

Gérer de la dizaine à la centaine de photos est relativement simple. Mais gérer le premier milliers de photographies commence à poser quelques problèmes. Comment retrouver les meilleurs clichés ?
Plusieurs critère permettent de trier des stock de prises de vues :

  • par Date : même si vous prenez moins de 500 photos par jour, il vous sera difficile de vous souvenir de la date précise à laquelle vous avez photographié un élément commun. Vous ne retrouverez pas votre photo
  • par Couleur : trier par dominante de couleur pose quelques problèmes sur les teintes particulières, et au fil des ans les dossiers peuvent vite devenir conséquents
  • par Catégorie : le filtre par catégorie est celui utilisé par ce site, il permet de cumuler des sous-catégorie dans des catégories principales avec des mots simples. De la même façon si vous pratiquez un seul type de photo en particulier, cette méthode ne s'adaptera pas.
  • par Evènement : Le photographe réalisant des photos évènementielles pourra utiliser ce tri avec une grande efficacité, pour les autres photographes (de paysage par exemple) il n'est pas évident d'associer un paysage à un évènement
  • par Géolocalisation : Beaucoup plus adapté aux photographies de paysages et spontannées, il ne s'appliquera pas au photographe de studio.
  • par Nom : Le photographe de portraits en studio privilégiera ce modèle de tri, qui lui permettra facilement de trouver tous les clichés d'un mannequin
  • par Mots Clés : les mots clés offrent une grande souplesse mais sont chronophages à compléter pour chaque photographie, ils vous permettront de compléter en mots clés : une date, une couleur, un catégorie, une localisation... Il vous faudra cependant tout reprendre si vous n'utilisez pas les mêmes mots pour les mêmes éléments. Cette méthode requière une organisation parfaite
  • etc ...

Vous l'aurez compris il n'y a pas de méthode idéale, chaque photographe adoptera une méthode correspondant à sa spécialité. Il vous faudra probablement cumuler plusieurs de ses méthodes pour arriver à un tri efficace pour vous.
Cumuler une date et un nom d'évènement permet de trier les évènements que vous photographiez chaque année par exemple.
Le tri des photos est un élément complexe même pour un photographe expérimenté.

Protéger ses Photographies du Temps

A ce jour il n'existe pas de support de stockage éternel. Si cela ajoute à la valeur de chaque photographie, il en résulte d'immenses déceptions à la perte de clichés précieux. Comment bien protéger ses photographies ?
Tout d'abord que vous pratiquiez la photographie Numérique ou Argentique le problème de conservation se pose. Les négatifs n'ont pas une durée de vie très longue, même bien protégés. Un simple incendie vous séparerai de vos originaux. Un disque dur mécanique à une durée de vie de l'ordre de 3 ans en moyenne, et s'abime à ne pas être utilisé. Un disque dur SSD à une durée de vie théoriquement de 100 ans, mais le cout d'achat est démentiel (plus de 1 euro par Go en 2013). Un CD à une durée de vie d'une dizaine d'années environ, moins de 10 ans pour le DVD.
Aussi il est important de conserver un double de tous vos clichés à au moins deux endroits différents et sur deux supports différents.

Dans une Photothèque Parfaite

Dans l'idéal, vos photographies seraient stockés sur un disque dur mécanique facile d'accès (branché à votre ordinateur). Vous réaliseriez une sauvegarde de vos prises de vues à chaque nouvelle photo sur un deuxième disque dur de marque différente pour éviter un défaut de série. Cette sauvegarde serait doublée chez un hébergeur hors de votre domicile ou lieu de travail afin de limiter l'impact d'un incendie. Si vous travaillez en argentique une salle de stockage des négatifs (après numérisation) chez votre arrière grande tante Australienne au troisième degré dont vous vous occupez personnellement de la livraison (des milliers de colis sont perdus chaque année par la poste notamment) permettrai de compléter ce schéma de sécurisation.
Il est rare de ne pas subir une perte de photographies ne serait-ce que par une mauvaise manipulation du boitier réflex générant un formatage prématuré de la carte SD... La plus grande faille des systèmes de sécurités reste l'Homme. Soyez prudent et prenez le temps de bien transférer vos photographies, de les contrôler, de les sauvegarder avant de les supprimer de la carte SD ou compact flash de votre appareil photo numérique.

Cours Photo rédigé le par le membre




Les commentaires sont soumis à modération. Les commentaires ne respectant pas les conditions générales d'utilisation seront systématiquement effacés. Les balises HTML ne sont pas interprétés.


(facultatif)